Les douanes de Lhassa ouvrent la "voie rapide du commerce transfrontalier" pour l'exportation de produits de spécialité tibétains

Publié le 2021-11-29 à 10:10  |  China Tibet Online

Notre reporter a appris des douanes de Lhassa que ces dernières années, elles ont mis en ?uvre leur "projet au bénéfice du peuple et des entreprises". Elles s'efforcent de trouver la "formule d'or" pour développer l'exportation de produits aux caractéristiques tibétaines et jouent leur r?le de guide. Le commerce transfrontalier devrait ainsi se développer de plus en plus grace à leurs efforts...


En photo : des douaniers fournissant un guide sur place à la ferme de thé de Yi-gong, dans la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet.

Face à l'absence de normes de qualité et de sécurité correspondantes pour la production de l'industrie de l'encens tibétain, les douanes de Lhassa ont envoyé régulièrement des techniciens dans les unités de production d'encens tibétain pour étudier et guider les entreprises de production d'encens tibétain. Les techniciens ont contribué à garantir des méthodes de production scientifiques et ont formulé conjointement des normes de spécialité du groupe local bien plus élevées que les normes nationales.

Les entreprises alimentaires de la région autonome du Tibet présentent des caractéristiques régionales distinctives, mais ne disposent pas de normes nationales ou industrielles, ce qui se traduit par une qualité inégale de certains produits et des difficultés d'exportation. Pour résoudre ce problème, le centre technique des douanes de Lhassa a successivement formulé des normes locales pour les produits d'indication géographique pour 16 produits caractéristiques tels que la tsampa de Gurum et le yak de Damxung, des normes locales pour les procédures techniques de traitement pour la tsampa, le beurre, les nouilles tibétaines et le thé sucré tibétain, et des normes locales pour la sécurité alimentaire au Tibet pour le b?uf séché à l'air. Ces efforts ont permis à la tsampa tibétaine et au thé doux tibétain d'atteindre les marchés situés de l'autre c?té des frontières chinoises.

Dans le même temps, les douanes de Lhassa ont pleinement exploité les avantages techniques du laboratoire clé de l'état pour l'analyse de l'eau minérale, et ont activement servi et promu le développement de l'industrie de l'eau naturelle potable dans la région autonome du Tibet.

Les douanes de Lhassa ont fourni un guide personnalisé pour les procédures de déclaration d'exportation de la ferme de thé Yi-gong de Nyingchi, ont aidé les entreprises à adopter le mode de dédouanement intégré, ont déclaré un lot de 17 thés (d'une valeur de 103 100 yuans et d'un poids de 59,84 kg) aux douanes du poste de contr?le du pont HongKong-Zhuhai-Macao, et ont réalisé pour la première fois la stratégie de "sortie" du thé tibétain.

(Rédactrice : Estelle ZHAO)

百度